Une journée à Zürich

Passant une semaine près de Strasbourg, j'ai décidé de faire un petit crochet par la Suisse, pour aller visiter Zürich. Ca fait un certain temps que j'en avais envie, et l'occasion s'est présenté d'avoir une journée de libre, donc j'ai préparé un peu et je suis parti.

Je voulais donc passer l'après-midi à Zürich, pour visiter la ville, profiter du beau temps et prendre plein de photos de cette ville que je ne connaissais pas du tout avant de regarder, il y a quelques jours, à quoi elle ressemblait. C'est une ville de 370 000 habitants, au bord d'un lac, comme beaucoup de villes se trouvant dans cette région.

Je suis donc parti de Molsheim, vers 10h, en prenant l'autoroute. Il y a pas mal de travaux actuellement près de Colmar et même un peu plus au sud, si bien que ça m'a retardé. Normalement, on devrait mettre un peu plus de 2h, j'ai mis quasiment 2h30 pour y arriver. J'ai eu le plaisir de passer la frontière Suisse, qui m'a quand même coûté 40 CHF car la vignette n'est pas vraiment donnée, la voici, valable jusqu'au 31 janvier 2013 :

Pour acheter cette vignette, il faut donner 40€, et la douanière m'a rendu 6 CHF, je crois.

J'avais repéré un parking dans un petit centre commercial à l'entrée de la ville pour me garer sans payer trop cher, c'est le Letzipark, que voici :

Ca parait grand, mais on en a vite fait le tour. Ce qui m'intéressait était surtout les 3 heures de parking gratuites, mais j'avais mal lu que les heures suivantes étaient à 6 CHF l'heure, j'en reparlerai plus tard.

A partir de là, je suis donc arrivé vers 12h30, le temps de trouver une place et de trouver la sortie du centre commercial, je suis allé, à pied, au centre ville. Ca prend environ 30 minutes, mais la ligne de bus 31 fait le même trajet beaucoup plus vite, et avec une taille étonnante (2 soufflets). Je voulais prendre l'air et profiter du soleil qui était encore agréable à cette heure-là. Une fois arrivé en ville, j'ai trouvé assez facilement la rue de la gare, la Bahnhofstrasse, la rue commerçante de la ville.

En arrivant en ville, j'ai remarqué qu'il y avait pas mal d'espaces verts, voici un parc dans la partie plutôt piétonne de la ville :

J'ai commencé par manger au McDonald's histoire d'être en forme pour l'après-midi. Grosse déception quant au prix. J'avais bien noté la valeur du Franc Suisse (CHF), qui est de 1.20 CHF pour 1 €, mais pas sa valeur réelle, qui est plutôt de 2 CHF pour 1€. Pour être plus clair, lorsque l'on paie un menu McDonald's à Orléans 6.00€, pour les Suisses qui vivent à Zürich, la valeur est de 12 CHF, c'est pareil, mais comme le taux de change est largement à l'avantage des Suisses, si je vais manger ce menu à Zürich, je le paie donc 10€. Si un Suisse vient le manger à Orléans, cela lui reviendrait à 7.20 CHF, pour son pouvoir d'achat, c'est comme s'il avait le menu pour le prix du sandwich. Donc j'ai mangé le McDonald's le plus cher que j'ai jamais mangé, et je suis allé me balader un peu dans la ville.

La rue en question, Bahnhofstrasse, est la rue où se trouvent les boutiques les plus chic de Zürich : on commence avec un Apple Store, puis des boutiques comme Tommy Hilfiger, pour finir quelques mètres plus loin avec Cartier et Chanel. Tout le luxe est là, à côté des banques comme UBS ou Crédit Suisse.

Voici une vue de la Bahnhofstrasse, qui est celle où circulent les tram :

De part et d'autre de cette longue rue, se trouvent de petites places comme celle que l'on voit ci-dessus, ou bien comme celle-ci, avec des sculptures (vous pouvez cliquez pour voir en grand) :

On voit aussi plein de petites rues qui partent de chaque côté, surtout vers la rivière :

Ensuite, on arrive sur une place où se croisent tous les trams. Cette place est dominée par la banque UBS représenté par plusieurs bâtiments :

Quand on continue sur cette longue rue, on arrive sur le lac, car à Zürich, il y a le lac de Zürich, ou le Zürichsee (je ne le savais pas avant d'y aller, mais il est quand même 3.5 fois plus grand que le Lac d'Annecy). J'aime bien prendre des photos d'hommes nus, donc en voici une :

Ou bien, à quelques dizaines de mètres, sur la place, un autre ... un peu plus viril :

Ensuite, on arrive dans le quartier autour de la Limmat, c'est le nom de la rivière qui coule du lac vers un peu plus bas. L'eau de cette rivière, et même celle du lac, est très clair et d'après ce que j'ai pu lire, très propre. Les bords de la Limmat sont très beaux, et correspondent aux quartiers anciens. Voici une photo de la rive gauche de la Limmat :


Pour commencer, je suis allé me balader en face, sur la rive droite de la Limmat :


On voit les 2 tours de la petite cathédrale, dans ce quartier un peu historique, mais bien conservé. Voici une petite ruelle :



On ne trouve pas beaucoup de boutiques pour touristes, j'ai eu un peu de mal à trouver un drapeau de la ville ou du pays, mais on trouve, même dans ces quartiers, des boutiques très adapté à la ville : des antiquaires spécialisés dans l'argent, les pièces de monnaies ou les lingots d'or !


On peut aussi voir des petits restaurants ou autres boutiques, avec des objets parfois inattendus, sortant de la boutique. Ici, un livre dont la moitié se trouvant dans la boutique et l'autre, dehors, coupé par la vitre de la vitrine, et là, sur cette photo, une vache au premier étage de ce restaurant :



Après une petite balade, on se retrouve dans une petite cour, avec un marché d'antiquaires, à 2 pas de la rivière Limmat :



Bien que le centre ancien ne soit pas très grand, il est assez fréquenté, pas loin de la rivière, c'est très agréable, et c'est beau, tout est pavé, peu de voitures et des trams longent la rivière. Je pense que c'est un endroit où je reviendrai, car j'ai bien aimé l'environnement.


En sortant de cette cour, on arrive sur le quai, que l'on voit ici, de l'autre rive de la Limmat :



Ensuite, on repasse sur l'autre rive de la Limmat, vers le centre ville, par ce pont, le Rathausbrucke, pont de la mairie :



En jetant un dernier coup d'oeil sur l'autre rive de la Limmat :



En longeant la rivière, pour profiter encore quelques minutes de la vue, voici une dernière photo de la cathédrale, vue de l'autre rive de la Limmat :



Ensuite, je suis reparti vers le centre ville. La balade était très agréable, mais il faut penser à rentrer. Avant cela, je me suis acheté un souvenir. Pas de magasin pour ça, il faut aller dans une banque, et on y trouve ce que chaque Suisse a chez lui, de l'or.


Pour acheter de l'or, rien de plus simple. Dans chaque banque, il y a des guichets spéciaux pour acheter et vendre de l'or. Et ce n'est pas de bijoux ou de vieilles bagues dont on parle ici, mais bien de lingots d'or, certifiés comme tel par la banque qui les vend, ou bien expertisé par elle si elle les achète. Et il y a la queue. Pour 2 guichets ouverts, j'avais 2 personnes devant moi, et bientôt d'autres m'ont suivi, et j'ai pu m'avancer pour demander, l'air sûrement un peu novice, combien coûtait un lingot d'or. La réponse était proche de ce à quoi je m'attendais : 60 CHF, soit environ 50€, pour le premier prix du lingot de 1 gramme.


Je me suis donc fait plaisir, j'ai acheté un petit lingot d'un gramme, certifié 1 gramme d'or pur à 999.9 (je suppose que c'est 999.9 pour mille) par la banque émettrice, UBS (ce sont les lingots les plus réputés quand on cherche ça sur internet). Le voici :



Une fois mon souvenir en poche, la journée était déjà bien avancée, je suis reparti. Pour éviter de passer encore 30 minutes à marcher sous une chaleur certaine, j'ai prix le tram pour rejoindre le bus et revenir au Letzipark. Voici une photo du tram :



Le billet n'est pas donné, c'est 4.10 CHF pour 1h de transport. Un autre billet existe, sans correspondance, mais je ne pouvais pas le prendre, j'avais 2 correspondances pour arriver à ma destination. C'est agréable comme tram, et contrairement à ceux que l'on connait en France, il n'est pas réversible. La photo représente la cabine du conducteur, et au bout, pas de deuxième cabine, mais un endroit pour s'asseoir, donc je suppose que les fins de lignes doivent permettrent au tram de faire demi-tour.


Le bus à 2 soufflets (voir au début du post) m'a conduit à ma destination. J'ai ensuite essayé de payer le parking pour partir, et là, problème : le parking me coûtait 10 CHF, mais il ne m'en restait que 7 CHF, et ils n'acceptaient pas la carte, donc j'ai du retirer, me faire de la monnaie ... pour m'apercevoir que j'avais dépassé l'heure en cours et que maintenant, c'était 16 CHF. J'ai donc de la monnaie pour repartir, ce que je ferai certainement dans les mois à venir, le temps de profiter de la validité de la vignette.


La route du retour n'était pas facile non plus. En quittant la Suisse, je suis passé sous un énorme orage avec grêle, des billes de 1cm à 2cm qui tombaient du ciel, puis, une fois en Allemagne (j'ai contourné Bâle par l'est), ça s'est calmé. Ensuite, de retour en France, près de Mulhouse, et jusqu'à Colmar, un autre orage du même type, pas de grêle cette fois, mais beaucoup de pluie à telle point que j'ai du m'arrêter au bord de l'autoroute (et je n'étais pas seul à le faire) le temps que ça se calme, tellement on ne voyait plus rien !


J'espère que vous aurez apprécié ce post, les photos et le récit. Vous pouvez cliquer sur chaque photo pour la voir en grand et la télécharger ou la partager.

Vous pouvez aussi partager ce blog sur Facebook, Twitter et d'autres réseaux sociaux, et laisser vos commentaires.