Praha 2012 - Jour 3 : Château de Prague

La deuxième nuit a été un peu agitée. Déjà, tous les matins, il commence à faire jour vers 4h45, mais là, vers la même heure, il y avait de la musique assez forte, juste dehors, soit dans une voiture, soit une autre chambre, je ne sais pas, mais ça a duré juste assez pour me réveiller. Autre petit inconvénient dans cet hôtel : il n'y a que des savonnettes, pas de gel douche, ce qui est assez désagréable le matin sous la douche ... que l'on doit prendre dans la baignoire, sans rien pour accrocher le pommeau. Dernier point négatif : pas de croissant au petit déjeuner. J'arrête là pour l'hôtel, malgré tout, c'était pas trop cher et pour 3 nuits, on va pas se plaindre !

Cette deuxième journée à Prague a commencé là où la première s'est terminée : l'entrée du pont Charles, que voici :


Vu de l'autre côté, voici la même tour :

Quelques photos prises à partir du pont :

Une vue du Château de Prague, à partir du pont Charles :

Une vue de la tour ouest du Pont Charles :

On est ensuite monté tranquillement vers le Château, en passant par Malostranské náměstí, où se trouve, entre autres, l'Eglise Saint Thomas :

Puis, on a continué sur la place, de l'autre côté de l'Eglise :

En montant, on a continué vers les ramparts :

On est donc arrivé au Château, sur la place Hradčanské náměstí, où se trouvent l'entrée du Château. Tout d'abord, un panorama de la ville. Sur la gauche, le centre ville, et sur la droite, une tour que l'on ira visiter un peu plus tard :

Voici, devant l'entrée du château, un garde :

Ensuite, voici une photo de l'entrée du château :

Devant l'entrée, trône la statue du premier président de la République Tchécoslovaque, Tomáš Garrigue Masaryk (1850-1937) :

En face, se trouve le palais des Archevêques :

Voici une autre photo de l'entrée du Château :

On a continué un peu plus haut, pour aller voir d'autres monuments dont voici la statue d'Edvard Beneš (1884-1948), un des fondateurs et présidents de la Tchécoslovaquie :

On est ensuite redescendu au Château pour y rentré, avec la foule :

Dans cette même première cour, on peut voir déjà de belles bâtisses :

Dans la cour principale se trouve la Cathédrale Saint-Guy (Katedrála svatého Víta) :

En face de la Cathédrale, un des nombreux batiments de ce château :

Et cet obélisque, sur le côté :

Les visites de l'intérieur, si elles sont possibles, n'était pas l'activité que l'on avait choisi aujourd'hui, avec un beau ciel bleu, mais qui restait un peu frais. On est donc redescendu, à l'approche de midi, pour aller manger près du pont Charles. On est redescendu par un autre chemin que celui de notre montée, pour voir d'autres batiments et lieux intéressants, comme par exemple cette église sur une petite place à la sortie du Château, la Basilique Saint Georges :

Cela m'a permis de faire un nouveau point de vue de la ville, que vous pouvez voir en grand, comme la plupart des autres photos, en cliquant simplement dessus :

Voici une photo de ces ramparts :

On est arrivé au Sénat. La plupart des lieux que vous avez pu voir hier et plus haut sur cet article, je les avais déjà visité plusieurs fois, en 1992, 1994 et en 2004, car c'est ma 4ème visite à Prague, mais je n'étais jamais entré dans le jardin du Sénat que voici :

Dans ce jardin, vous pouvez voir plusieurs statue, l'une a attiré mon attention, pas seulement parce que c'est un homme nu, mais aussi parce qu'il a des airs de ressemblance avec un personnage que je connais bien, Robin des Bois, qui a, lui, une statue (habillée) à Nottingham :

En plus des photos de la ville, il faut bien alimenter cet article de choses insolites ou éphémères, j'en ai au moins 3 aujourd'hui, dont voici la première, c'est un paon qui faisait la roue dans les jardins du sénat :

On est ensuite ressorti du jardin du Sénat pour retourner vers le pont Charles. Une deuxième opportunité de faire une photo insolite s'est présentée, c'est un tram aux couleurs de la Société Générale, qui s'appelle ici Komerční banka :

Ce qui me fait penser à cette publicité, de la même banque, que l'on voit partout dans les rues à Prague :

La traduction des carrés rouges, verts et noirs indiquent ce qu'ils vendent, pour cette affiche, des prêts immobiliers, mais je laisse à l'appréciation de chacun l'image qui est au milieu. J'aime bien ...

Vers midi, on est donc allé manger près du pont Charles, au Jo's Bar. J'aime bien aller dans des villes où on ne parle pas français, voire pas trop anglais, car on apprend tout le temps des choses. On a choisi un menu que l'on voyait uniquement dehors, le "menu du jour". Une fois dedans, dans le menu qu'on nous a donné, pas de référence à ce menu du jour, mais j'ai quand même demandé 2 menus du jour, avec un goulash, l'un des plats locaux que j'apprécie bien. On a bien eu nos menus avec une soupe, un goulash (viande avec du pain, un genre de dumplings britannique à la tchèque), et une bière. Le pain dans le goulash nous a suffisamment calé, et le tout pour 155Kč chacun, on a bien apprécié ... mais quand on est ressorti, on a relu le menu et on s'est aperçu qu'il y avait aussi du riz ou des frites, en "légume", ce que le serveur s'est gardé de nous dire. Je recommanderai quand même ce bar/restaurant, qui sert un bon repas, au calme, pour un budget très raisonnable.

Ensuite, on a repris notre ascension vers, cette fois, une tour. On a commencé par prendre un funiculaire :

Accompagné d'une horde de gamins, on a commencé à monter. J'ai le vertige, mais la montée n'était pas trop abrupte, donc ça s'est mieux passé qu'à Porto. On s'est arrêté au milieu ou presque, car il y a une plateforme intermédiaire, ce qui fait un peu bizarre car elle se trouve un peu au-dessus du milieu, donc les 2 véhicules s'arrête, pour l'un, c'est une plateforme, pour l'autre, c'est juste un arrêt sans sortie. On est quand même arrivé en haut, sain et sauf. On est allé voir cette tour d'observation, Petřínská rozhledna :

On n'y est pas monté, car tous les gamins vus dans le funiculaire s'y rendaient, et la vue était quand même très bien du pied de cette tour. Apparemment, le haut de la tour a la même altitude que le haut de la Tour Eiffel à Paris.

On a pu faire des panoramas, en redescendant, en voici un :

En redescendant, on a rencontré, et c'est la dernière photo insolite, 2 policières à cheval, en voici une :

Pour finir notre petit tour, j'ai pu prendre une belle photo du Château de Prague, que voici :

On est ensuite redescendu puis rentré. On a d'abord essayé de prendre un tram, ligne 9 pour rentrer directement à l'hôtel, mais avant de traverser la Vltava, tout était bouché, si bien qu'aucun tram ne circulait vraiment dans notre sens, car la plupart des trams ne sont pas en site propre dans ce quartier de la ville. Après quelques emplettes dans les magasins à touriste, on est rentré, tram ligne 24, directement à l'hôtel pour un peu de repos.

Vers 18h30, on a commencé à se préparer pour sortir, car la partie la plus importante et surtout la plus intéressante, pour moi, dans cette journée, ça n'était pas de voir Prague, que j'aime beaucoup mais que je connais assez bien, mais de voir mes amis que j'ai à Prague, et que, malheureusement pour le moment, je ne peux voir que très rarement, la dernière fois remontant à 2004. Nous avions rendez-vous ce soir à 19h, à l'autre bout de la ville. Par chance, il y avait un tram direct qui allait de l'hôtel au restaurant où nous avions rendez-vous, la ligne 18. On est donc monté à "Náměstí Bratří Synků", à 100m de l'hôtel, et descendu à Hradčanská‎, à 200m du restaurant, mais cela a pris 30 minutes, ce qui nous a fait arriver un peu en retard, vers 19h10 (mais on n'était pas les derniers).

Le restaurant en question s'appelle Restaurace U veverky, et on avait une table de réservée pour 6 personnes. C'était la soirée du match de hockey Suède contre République Tchèque en Championnat du monde. La République Tchèque a mené le jeu, et nous avons vibré à chaque but, la salle d'à côté, avec 50 personnes environ, faisait un bruit assourdissant à chaque but. La République Tchèque a gagné le match, et finira 3ème du Championnat [Rajouté le Dimanche 20 mai].

Ce dîner était très agréable. On a tous très bien mangé, des bons plats tchèques, jusqu'au dessert, les Knedliky à la fraise, que j'adore (je préfère la version aux abricots, de Venda, que j'ai mangé il y a une vingtaine d'année, mais je reviendrai à Prague pour refaire un essai d'ici quelques mois).

Voici la photo que nous avons prise à la fin du repas, pour conserver ce moment inoubliable et assez rare, que j'espère pouvoir rendre plus fréquent à l'avenir (au moins plus souvent qu'une fois tous les 10 ans) :

Avec, de gauche à droite, Standa, mon ami Tchèque, Sylvain, mon ami français, moi au milieu, Vendy, la soeur de Standa, et Venda, sa maman. La photo est prise par Anna, la femme de Standa. On aurait du demander au serveur de nous prendre en photo tous ensemble, je ne pense pas qu'il aurait refusé.

Après plusieurs bières du calibre que vous pouvez voir, on est rentré à l'hôtel, pour se préparer à repartir dès demain ...