Visite de Neuchâtel, en Suisse Romande

Le temps en France en ce moment est vraiment pas beau. Alors pour se changer les idées, quoi de mieux qu'un jour de congé, le seul jour de la semaine où il fait beau, et aller visiter une petite ville au bord d'un lac ? Pour cela, l'idéal est d'aller en Suisse, et pour cette fois, ce sera la Suisse Romande.

La ville s'appelle Neuchâtel. Elle se situe au bord du lac de Neuchâtel, près de 2 autres lacs, Bielersee et Murtensee, plus petits.

Je suis allé à Neuchâtel avec Sylvain, en partant, le matin, de Molsheim, près de Strasbourg. On a mis environ 3h pour y arriver, en passant par Mulhouse. On est arrivé vers midi. On a pris le premier parking qu'on a trouvé, à l'entrée de la ville, vers la piscine. Je n'avais pas réussi à trouver le prix sur internet, mais j'ai été agréablement surpris, c'était simplement 1 CHF l'heure, comme on avait prévu d'y rester l'après-midi, ça ne nous aurait coûté que 6 CHF ou 7 CHF, c'est raisonnable.

On s'est ensuite baladé à pied entre ce parking et le centre ville, voici quelques photos :

Près du port, il y a la piscine, mais aussi un terrain de football pour les jeunes, et un stade de foot :

Le stade sert aussi de base pour les pompiers, qui profitait du beau temps pour sortir leurs véhicules :

Pour info, le numéro des pompiers en Suisse, c'est le 118, c'est écrit sur les véhicules. On a ensuite remonté quelques rues ...

... pour arriver près de l'université :

ou encore :

Ce qui était sympa, c'est qu'il y a des fontaines un peu partout dans la ville, certaines sont belles (voir plus bas) et d'autres restent simples mais l'eau est potable, c'était le plus important alors que la température avoisinait les 30 degrés. Sylvain en a profiter pour se raffraichir :

On a pu profiter des parcs, toujours en se dirigeant vers le centre ville, sans longer le lac, voici une danseuse, là pour faire beau dans le parc :

Un plan de fleurs dans le parc :

On est donc arrivé vers le centre ville. Tout d'abord, à défaut de tram, il y a des trolleybus :

et on s'est dirigé vers la gare, en passant par la mairie :

La route vers la gare étant une montée assez abrupte, on a décidé de ne pas aller jusqu'au bout, mais on a vu cette scrulpture en passant, un peu bizarre :

A la place, on est allé manger dans les rues piétonnes du centre ville, qui, comme à Bern, sont traversées par une petite rivière de quelques centimètres de large, je trouve cela très joli :

On est donc allé manger au McDonald's. J'en suis pas fier, mais en Suisse, ça revient cher de manger. Encore ici, ils parlaient français, on aurait pu se faire comprendre, mais on n'a pas vu beaucoup de restaurants sur notre chemin. Par contre, on a vu quelques fontaines, beaucoup plus jolies que celle utilisée plus haut, en voici 2 différentes :

et une deuxième dans notre ascension vers le château :

Une belle tour avec l'horloge, toujours sur la route vers le château :

On est donc monté vers le château, par de grands escaliers :

Et une fois en haut, on a plusieurs points de vue :

Un autre point de vue sur la terrace du château :

On est ensuite allé dans le château. C'est un petit château type château-fort, avec une grande cour, très bien entretenu et ouvert aux visiteurs.

Voici la cour du château :

Quelques personnes observent, Sylvain notamment, et un petit garçon, dont la mère avait décidé qu'il saurait prendre des photos (avec l'iPhone des parents) avant la fin du voyage, sous le porche :

Une fois en haut, au château, il y a une terrasse qui donne sur la ville :

Voici la cour de plus près :

Dans cette cour, vous pouvez voir une petite tour de garde, que voici en plus grand, avec les tuilles de couleurs :

Sylvain a insisté pour que je le prenne en photo dans le chemin de ronde, juste à gauche de la tour, alors voici la photo :

En sortant du château, on a un point de vue à l'arrière du château. En fait le château est assez haut, face au lac. Derrière le château, il y a une petite vallée avant que ça remonte jusqu'à la montagne, et voici une photo de la petite vallée, avec, comme vous pouvez le voir, un autre escalier pour aller sur l'autre versant :

On est redescendu vers le centre ville, par un autre chemin, et voici une place où on peut boire un verre, juste avant le lac :

On a ensuite longé le lac :

On trouve de belles place le long de ce lac :

Un peu plus loin, on a même trouvé un banc un peu spécial :

Voici ce qu'affiche le thermomètre officiel, en cette belle journée en bord de lac : 29°C

Par rapport à la moyenne des température, il faisait très chaud aujourd'hui !

Au retour vers la voiture, on est passé devant les Beaux-Arts :

Avant de croiser des mamans de triplets ou quintuplets, à première vue. En fait, ça devait plutôt être des nourrices professionnelles qui emmenaient les enfants faire un tour :

On est ensuite retourné à la voiture pour aller vers un autre endroit, un peu en dehors de la ville, pour une activité un peu spéciale.

Après avoir monté quelques dizaines de mètres en voiture de manière assez raide, on est arrivé au Funiculaire de Chaumont :

Ce funiculaire fait 2km de long, et permet une montée d'environ 500m en ligne droite à flanc de montagne, avec un dénivelé entre 16% et 45% ... tout pour me plaire. Un départ toutes les heures à ce moment-là, on a du attendre environ 45 minutes pour partir, et on était accompagné de 2 groupes de 4 jeunes VTTistes qui voulaient redescendre en vélo, car il y a des pistes pour ça, en haut.

On est donc monté dans le funiculaire :

Pour bien planter le décors, j'ai le vertige dans ce genre d'engin, mais je voulais le faire, pour l'avoir fait, et pour être allé en haut, et voir le point de vue. La Suisse est un beau pays, il faut en profiter.

On est donc parti, j'ai mis mon appareil photo en mode vidéo, et je suis resté debout prêt de la porte, en me tenant à la barre horizontale que l'on peut voir au bas du véhicule. La monté a bien commencé, mais rapidement, je me suis dit qu'il faudrait éviter de regarder, j'ai donc fait la plupart du trajet ... les yeux fermés. Dans la première partie du trajet, ça s'est assez bien passé, et les 4-5 premières minutes sont passées assez vite, jusqu'à ce que le funiculaire s'arrête. Rien de grave, simplement on devait s'arrêter pour prendre une débroussailleuse à mi-chemin ou presque. L'arrêt en cours de montée, avec ce genre d'engin, me fait toujours un peu peur car il n'y a pas de frein, on est simplement pendu ou suspendu au fil qui tient la cabine, pendant l'arrêt, et pour repartir, ça redescend toujours un peu avant de remonter, ce n'est pas très agréable.

La seconde partie était plus difficile. D'abord, quand on n'est pas à l'aise, 15 minutes, la durée totale du trajet, ça fait long. Ce qui était plus difficile à ce moment-là, c'était l'inclinaison. Quand celle-ci était autour de 20% à 30%, je ne sentais rien, car la cabine est faite pour ce type d'inclinaison. Mais quand celle-ci augmente trop, à 45%, et surtout baisse trop, à 15%, la cabine se penche et on le sent vraiment, surtout les yeux fermés ...

Je précise que Sylvain, lui, n'a pas eu de problème et a profité de la vue, alors que pour ma part, j'ai du me contenter de l'enregistrer en vidéo pour la voir après, sinon j'aurai été très mal, je pense. La vidéo sera postée plus tard dans une série d'articles sur le thème des funiculaires.

Voici une photo de l'arrivée :

On s'est donc approché de l'arrivée, et la cabine est bien arrivée, sans encombre, en haut. Sur ce funiculaire, pas de cabine qui monte quand l'autre descend, une seule cabine fait le trajet. Voici le chalet d'arrivée une fois le trajet terminé :

On a un très beau point de vue, une tour est même dédiée à cela, mais je n'ai pas vraiment voulu y aller, le funiculaire m'a déjà fait pas mal d'effet, je préférai rester sur la terre ferme plutôt que de repasser sur une passerelle menant sur un escalier qui trônait au-dessus des arbres, mais voici quand même une des vues que j'ai prises :

On voir bien les Alpes au fond, au milieu, et l'un des autres lacs en bas.

Pour redescendre, on avait 2 possibilités. Soit redescendre avec le funiculaire, mais j'y tenais pas trop, soit à pied, car plusieurs chemins de randonnées, voire des chemins aménagés pour les familles et les enfants, étaient fléchés. On a donc pris le Sentier du Temps pour redescendre, ce qui nous a permis de faire un peu d'exercice. C'est un chemin fléché à travers la forêt, qui fait 4.5km, et qui permet de redescendre quasiment au bas du funiculaire, donc de 550m, en un peu plus de 1h30, en terminant par un chemin transversal qui nous a ramené directement au départ du Funiculaire de Chaumont, où nous avions laissé la voiture.

Une dernière vue avant de finir la journée, quelques centaines de mètres avant d'arriver au bas du chemin :

Après ça, on a fini notre journée avec 3h de route pour rentrer, en faisant une petite pause à Colmar pour manger avant d'arriver vers 22h à Molsheim.