Première étape : Colmar Dresden

Impossible de décoller hier, à cause de la tempête Miguel, avec des vents assez forts et de fortes turbulences.

Ce matin, tout ça semble s'être un peu calmé, alors débout vers 5h45 et décollage à 7h15. Tout est calme, nous avons pu trouver une percée pour monter au-dessus de la couche et nous voilà partis pour Colmar vers 7000ft, suivant les moments.

Le trajet était simple, décollage avec 15kt de face, et un bon vent de dos pendant la nav, nous sommes arrivés à Colmar après seulement 1h46 de vol, avec des pointes à plus de 150kt (presque 300km/h) !

Voici l'arrivée sur Colmar :


Nous avons fait le plein de tous les réservoirs ... et avons retrouvé une partie du groupe, à notre arrivée vers 9h.


Le reste du groupe est arrivé en fin de matinée. Un repas rapide au Campanile (très mal organisé, nous avons pu manger rapidement, mais juste un plat principal (poisson riz) et un Coca. Ca n'a pas tenu longtemps à l'estomac.

Premier briefing sérieux à 13h !


Ensuite, départ à 14h. Nous avons fait une petite boulette : on est classé par groupe d'avions, et nous avons loupé l'avion de devant, donc on est arrivé comme un intrus au point d'attente. Il a fallu qu'on laisse passer d'autres avions pour le décollage, mais cela a perturbé ceux qui nous suivaient donc à cause de nous, les suivants sont partis un peu en retard.

Décollage de Colmar à 14h15, pour 2h46 de vol vers Dresden. L'Allemagne, j'aime beaucoup. Annie a découvert : les forêts, les collines, les châteaux ...

On a survolé le Rhein, Karlsruhe ...


Puis on a bifurqué et on a continué vers Dresden, en suivant quelque autoroute ou rivière, c'était très beau, d'autant que le soleil n'était pas en face mais sur le côté. En fin de vol, il était même derrière nous, et il faisait un peu frais.

L'arrivée sur Dresden était un peu compliquée. Il fallait descendre à 2500ft, ce que nous avons bien fait.

On a remarqué un feu de hangar, avec les pompiers en arrivant à proximité du terrain :


Au moment d'entrée dans le tour de piste, il a fallut faire un 360. Cela nous a permis de voir un beau château :


Puis, une fois en vent arrière, on a fait trois 360 avant d'avoir le droit de reprendre la vent arrière puis la base et enfin la finale. Le reste était expédié et tout s'est bien passé.

On a du attendre un peu pour l'essence, mais cela a permis de remettre de l'ordre dans l'avion ... ou de se reposer !


Après le plein, l'avion est prêt à dormir.


Nous, on pars vers l'hôtel.

Repas sympa, pas copieux, mais bon, avec du filet mignon au restaurant.


Sans commentaire sur l'hôtel, qui doit avoir une étoile, si on cherche bien ...



Soirée courte, couché 22h30, lever demain vers 5h30 !

Bonne nuit ...