Dimanche de beau temps aux Sables d’Olonne

Ce dimanche, il fait beau. Je decide donc, avec Damien et son amie, d’aller passer la journée en avion aux Sables d’Olonne et j’en profite pour aller voir mes grands-parents.

Départ d’Orléans vers 9h45, tout est bien minuté, on arrive à l’aérodrome à 10h15, l’avion a été sorti par d’autres pilotes, donc départ immédiat. La particularité de ce vol est que le vent souffle assez fort, environ 10kt sur le terrain d'Orléans, mais 20kt à l’arrivée et entre 20kt et 40kt en l’air. Le décollage se passe bien, bien qu’un peu turbulent mais avec le soleil, c’est normal.

Pour l’aller, j’ai prévu de ne pas trop monter pour profiter du vent assez fort vers 2000ft ou 2500ft, et c'était très bien, avec une vitesse moyenne de 136kt soit 252km/h !

Les Sables d'Olonne

L’arrivée a été un peu difficile : environ 20kt de face pour la finale, c’est bien si on sait négocier le dernier virage correctement, ce qui a été le cas cette fois, à la suite de 3 hélicoptères qui volaient en patrouille. La finale s’est bien passée , bien que très turbulente, puis au-dessus de la piste, un coup de vent de la gauche nous a poussé à droite. Heureusement, j’ai pu remettre l’avion au bon endroit avant de toucher, et on s’est arrêté au bout de la piste pour attendre que les hélicoptères dégagent la zone et me laissent passer.

Le trajet aller a duré 1h22, c’est bien moins que les 1h45 de moyenne.

On a donc profité de la mer quelques heures avant de repartir vers 17h. Une fois le plein effectué, on a remonté le taxiway. J’ai prévenu mes passagers que le décollage pourrait être comme l’atterrissage, assez turbulent, et que ça serait mieux ensuite. On s’est aligné pendant qu’un autogire atterrissait sur la piste en herbe, et c’est parti. Pas de turbulence ! C’était très agréable.

Sud Vendée

J’avais prévu de monter vers 4500ft pour profiter du moindre vent, et j’ai bien fait. Au retour, on a mis 1h45, à 115kt, soit un vent nul ! On a du contourner les zones de Tours à l'aller et au retour à cause d'un meeting aérien, et on a pu rentrer tranquillement vers 20h30 à la maison.

Damien, Pauline et moi

C'était un vol assez simple, mais avec un peu de vent. Il faut en profiter pour s'entrainer.