Arrivée au Tatarstan

Debout 5h30 pour une journée de vol vers l'est. Départ du bus à 6h35, il nous a fallu 1h20 pour atteindre l'aérodrome de Myachkovo.


Une fois sur le terrain, comme c'est un petit terrain, cela n'a pas pris beaucoup de temps pour démarrer et partir, après le briefing, et on a pu décoller à 9h55, direction Kazan.


Contrairement aux jours précédents, nous avons pu garder la vue du sol pendant tout le trajet, de Moscou à Kazan.


De ce que l'on a pu voir, la Russie a beaucoup de forêt, et de petits champs. Pas de grandes étendues comme la Beauce. Nous n'avons pas vu d'animaux non plus, seule une vache noire égarée dans un champ à l'arrivée a attirée mon attention.

La navigation était simple, c'était toujours tout droit, avec très peu de fréquences radios puisque nous avons été en contact avec Moscou Contrôle, puis avec Kazan Approche à mi-chemin, le tout au FL040.


L'approche sur le terrain de destination était un peu particulière. Tout d'abord, nous n'avons pas reçu de clairance pour ce terrain, mais pour le terrain principal juste à côté, Kazan International. Ensuite, c'est la tour et donc les indications de Kazan International qui faisait toute l'approche jusqu'au contrôle de la piste (probablement avec une caméra sur le terrain pour nous indiquer que la piste était dégagée) et toutes les indications de vent notamment étaient celles du terrain international, et celle de notre terrain étaient très différentes : vent fort plein travers !

C'était donc un peu chaud à l'arrivée, avec notamment un terre-plein parallèle à la piste à l'arrivée, donc des turbulences ... mais tout s'est bien passé. Un orage est passé à proximité :


Une fois au sol, on a garé l'avion et on a pu faire le plein tout de suite. Avec 3h13 de vol au lieu de 3h47, ce son autour de 30l que nous avions commandé et que nous n'avons pas pu prendre. C'est comme ça pour tous les avions, il va donc leur rester des barils.


Pour le moment, le vent est favorable, donc tout va bien. Ca pourrait être un peu différent sur les prochaines navigations au retour notamment où certains passages auront certainement du vent contraire.


Nous voilà arrivés dans la République du Tatarstan, dont la capitale est Kazan. Je connaissais bien la ville, mais pas cette république, qui fait partie des 21 ou 22 républiques "autonomes" de la Fédération de Russie, et qui a quand même 4 millions d'habitants sur une surface 2 fois plus grande que la Belgique !

Nous sommes allés manger ...


Il y a, comme à St Petersbourg, énormément de curiosités, de monuments, de choses étonnantes à voir dans cette ville, à commencer par le Kremlin (la citadelle) et sa mosquée :


ainsi que de nombreuses autres choses ...


... dont le chaudron, symbole de la ville de Kazan, dont le nom, signifie, en tatar, chaudron.