Retour de vacances

Toutes les bonnes choses ont une fin, et il faut donc rentrer de Lübeck. La météo n’est pas très bonne, pendant ces 10 jours, donc à part le voyage en Suède, je n’ai pas pu faire plus de balades en avion, mais une chose semble claire : je devrai pouvoir rentrer sans difficulté.

La date de retour est fixée au 9 août. Normalement, ça devrait être le 10, mais pour être sûr d’arriver le 10, mieux vaut partir le 9. La météo annoncée est bonne, mais avec un petit front occlus (une occlusion, un front ni chaud ni froid, mais qui contient quelques cumulus voire quelques cumulonimbus, CB, localisés). Les cartes de météo annoncent que l’ont peut décoller et passer derrière ce petit front, en début d’après-midi.

On se prépare et on part donc, avec tous nos bagages, au train de 11h à Plön, puis on prend un sandwich à Lübeck et on arrive à l’aéroport un peu après midi. L’aéroport de Lübeck a une salle VIP pour les pilotes qui veulent se préparer, donc on en profite pour manger nos sandwichs et faire le nécessaire (plans de vol, calculs, dernière météo). On a donc décidé de partir à 14h.

Le décollage était superbe : Lübeck vu du ciel, avec une excellente vue sur la ville, entourée d’eau, c’est magnifique !

Lübeck

Lübeck

Ensuite, on est allé vers l’ouest. Le but est de traverser la péninsule pour arriver du côté mer du nord pour contourner l’orage qui se trouvait au-dessus de Hambourg.

Schleswig-Holstein

Traversée de l'Elbe

Bremenhaven

Orages autour de Münster

Tout se passe plutôt bien : la visibilité est bonne, les orages sont localisés, et en dehors des orages, le temps est assez beau, même si cela parait incertain de passer au-dessus.

Pour faire le trajet Lübeck Orléans, j’ai décidé de m’arrêter à Marl Loemühle, un petit aérodrome entre Düsseldorf et Münster, proche de la frontière hollandaise. A notre arrivée, un bel orage se trouve au-dessus de Münster. On arrive donc à le contourner pour atterrir, mais il n’est pas loin !

Une fois au sol, on fait le plein, je trouve une prise pour recharger téléphone et tablette, et je mange rapidement une schnitzel (escalope à la viennoise) avec des frites et un coca, car le sandwich était un peu léger.

De retour en l’air, on contourne encore un orage avant d’arriver proche de la frontière hollandaise que l’on suit légèrement jusqu’à la traverser à hauteur de Maastricht ! C’est encore un nouveau pays traversé : la Hollande. Cette fois, pas d’atterrissage, le but est d’arriver à Orléans pas trop tard, donc on ne fait que passer. Seulement à 3000ft, il ne semble pas y avoir beaucoup de monde.

Décollage de Marl

Aéroport de Maastricht

Maastricht

La Meuse

 

 

Le contrôleur me passe ensuite à Liège, qui m’autorise une verticale.

Liège

Aéroport de Liège

Une fois Liège passé, je cherche les fréquences suivantes, mais de retour sur celle de Liège, le contrôleur me confirme que les autres sont fermées, donc je reste avec lui, et je passe ensuite avec Paris à 5 minutes de la frontière française. La traversée de la Belgique, de même que celle de la Hollande, a été très rapide.

Une fois arrivé en France : beau soleil, pas de nuages et un superbe vol !

Notre destination officielle en France était Vatry, pour faire la douane …

Aux alentours de Reims, un avion, en communication avec Paris Info, demande à fermer son plan de vol. Paris accepte. Je tente alors ma change : pouvez-vous fermer mon plan de vol pour Vatry, je voudrai alors changer ma destination pour Orléans LFOZ svp ? Et oui, le contrôleur accepte !

Ce n’est que 10 minutes plus tard, en  passant sur Seine Info, que les choses se compliquent, car il est interdit de fermer un plan de vol en l’air s’il y a passage de frontière, et une fois de plus, le contrôleur me dit que dans ce cas, il va faire un rapport ! Ca sera 2 rapports sur ces vacances (l’autre en Suède).

La fin du voyage était très calme, et on arrive à Orléans vers 20h30 après 4h41 de vol (contre 4h42 à l’aller).

Ce fut des vacances magnifiques, une très bonne expérience qui me pousse à repartir aussi vite que possible … et dans la même direction !