Dernier jour d’octobre en bord de mer

C’est la fin du mois d’octobre, en Automne, et le temps est magnifique. Après avoir envoyé un email à tous les membres du club pour encourager les vols ce weekend (ce qui semble avoir plu), je prépare un petit vol avec des amis pour bien profiter de ce dernier samedi d’octobre.

La destination est indécise : Lille, Saarbrücken (en Allemagne pour un Fly-In finalement annulé), ou les bords de mer vers Deauville. Je ne suis jamais allé sur la côte en Normandie, au nord de Granville, donc j’ai orienté ma carte par là pour voir ce qu’il y avait à voir. Deauville semblait pas mal, en faisant un petit arrêt au retour pourquoi pas.

Départ donc fixé le matin, vers 10h d’Orléans, car il n’y a qu’une heure de vol pour atteindre Deauville en avion. L’avion sorti, le démarrage s’est très bien passé malgré les basses températures du matin. Le brouillard assez dense vers 6h s’est levé avant 10h ce qui promet une belle journée. Moteur chaud, on décolle et un petit vend de 10/15kt nous pousse vers le Nord Ouest.

Damien et moi, c'est parti !

Toutes les zones sont désactivées, donc le chemin est direct par là où je voulais aller. Première branche direction Chartres. Au bout de quelques minutes, une belle couche de nuages se met en place au-dessous de nous, des stratus, du brouillard, très beau vu d’en haut !

Les nuages

Chartres est totalement invisible, puis l’ancienne base de Dreux Senonches, et on arrive ensuite sur L’Aigle qui reste caché sous les nuages. On fait ce petit vol à 130kt, au niveau 45, pas besoin d’aller plus haut pour être au calme et avoir une belle vue.

Fin des nuages

On passe au-dessus du chateau de la Ferté Vidame …

Chateau de la Ferté Vidame

… avant de voir qu’il ne reste que les murs et le jardin !

Chateau de la Ferté Vidame

Ensuite, on arrive sur Lisieux, avec un beau point de vue sur la basilique Sainte Thérèse.

Basilique Sainte Thérèse de Lisieux

Puis direction Villers-sur-mer pour longer la côte devant Deauville, c’est un très bel endroit.

Hippodrome de Deauville

Port de Deauville

On a suivi le cheminement puis on a atterri à Deauville, un aéroport peu fréquenté ce jour.

Aéroport de Deauville

On a été bien accueilli, la taxe n’est que de 12€TTC et ils acceptent la carte BP pour l’avitaillement que le camion est venu faire à l’arrivée, directement à l’avion.

J’avais appelé la veille pour avoir des infos sur le restaurant, et le restaurateur m’a donné par téléphone toute la carte, qui semblait plutôt bien. Arrivée sur place, c’était sandwich ou quiche, car le restaurant était un peu fermé (mais une partie snack était ouverte, avec paiement à la commande, c’est important).

On est reparti vers 14h30 direction l’embouchure de la Seine, devant Le Havre.

Le Havre, le port

Avec le pont de Normandie.

Pont de Normandie

Puis l’usine Renault (private joke) :

Usine Renault du Havre

Enfin, on a repris la route vers L’Aigle, qui s’est dégagé entre temps, et on s’est posé pour rencontrer les pilotes sur place. Très bon accueil, c’est une belle piste de 700m en dur, avec un club et de quoi boire un coup avant de repartir. Je pense que c’est une destination à faire connaître.

On ne s’est pas attardé, et on est reparti pour Orléans avec quelques libertés. Tout d’abord, monté au FL45, direction Chartres. Pareil, dégagé, on a pu admirer la cathédrale après être passé près du terrain fermé de Dreux Senonches où se déroulait un vol de voltige. Ensuite, direction Orléans, Bricy étant fermé, on a pu suivre le cheminement à une altitude plus correcte, 3000ft.

Enfin, arrivée sur le terrain de St Denis de l’Hôtel, intégration, et vent arrière 05 pour une option … qui sera finalement un touché (sans toucher, juste un vol au-dessus de la piste), avant un vol complet et l’occasion de faire quelques photos de l’aérodrome pour les besoins du site de l’aéroclub. A suivre …

C’était une très belle journée, 2 nouveaux terrains sur la liste, et de belles destinations pas très loin ; avec un vol on top au début, c’était idéal !